Tous les articles

CCER : Centre de Chirurgie Endoscopique du Rachis Nouvelle Clinique Bel Air

28 avril 2015

Qu’est-ce?

L’endoscopie est une technique qui permet d’éclairer et de voir une région opératoire soit par une courte incision, soit par un orifice naturel. Peu traumatisantes, ces techniques se sont développées dans toutes les spécialités, y compris dans la chirurgie de la colonne vertébrale (rachis).

Pourquoi?

Ce centre vient compléter l’offre de soin régionale en proposant des solutions simples à la plupart des problèmes dégénératifs de la colonne vertébrale. Ces interventions chirurgicales se font au cours d’hospitalisations de courte durée, voire en ambulatoire, grâce à différentes techniques anesthésiques parfaitement maîtrisées.

Pour qui?

C’est sûrement pour le canal lombaire étroit que l’avantage de l’endoscopie est le plus grand comparé aux techniques classiques mais la chirurgie endoscopique peut également traiter les hernies discales, qu’elles soient lombaires, cervicales ou thoraciques et quelle que soit leur situation dans le canal rachidien.

Enfin, la chirurgie endoscopique s’adresse aussi aux patients ayant un rétrécissement du canal cervical, du canal thoracique et, plus rarement, à des patients porteurs de petites tumeurs.

Par qui ?

Le centre comprend un groupe de plusieurs chirurgiens mené par un des pionniers de la chirurgie endoscopique du rachis. Il est complété par plusieurs anesthésistes bien rodés à toutes les techniques utilisées dans cette chirurgie et par une équipe de soignants habitués à la prise en charge de ces affections de la colonne vertébrale.

La hernie discale lombaire

hernie-discale-lombaire

L’hernie discale lombaire

La hernie discale est une pathologie qui survient chez l’adulte de la quarantaine. Un fragment du centre du disque se détache et est expulsé du disque. Il vient comprimer une des racines du nerf sciatique, ce qui entraîne une douleur dans le membre inférieur.
Lorsque l’évolution n’est pas spontanément favorable avec le traitement médical, une intervention chirurgicale est nécessaire pour décomprimer le nerf.
Il s’agit d’une excellente indication pour la chirurgie endoscopique, qui permet, par une courte incision, de décomprimer le nerf, en enlevant la hernie discale. Les suites opératoires sont très simples du fait du traumatisme peu important des structures anatomiques et la récupération est très rapide. On peut, dès le lendemain reprendre une vie pratiquement normale, conduire, soulever des poids et bien sûr reprendre ses activités professionnelles et sportives.

Le canal lombaire étroit

Canal-lombaire-étroit

Le canal lombaire étroit

Le rétrécissement du canal rachidien est un phénomène naturel survenant avec l’âge et l’épaississement des tissus et des articulations. Il peut devenir pathologique lorsqu’il est très marqué et comprime les racines nerveuses. Il empêche alors de marcher au-delà d’une certaine distance, les douleurs ou fourmillements des deux membres inférieurs devenant tels que l’on est obligé de s’arrêter, de s’asseoir ou de s’accroupir. Les douleurs disparaissent en quelques minutes et l’on peut repartir pour la même distance. Plus le canal est étroit, plus cette distance est courte.
Le traitement chirurgical de cet état consiste à élargir le canal. La technique endoscopique permet, par un abord unilatéral, de décomprimer les deux côtés du canal rachidien et cette intervention porte le plus souvent sur un seul niveau, celui où prédomine le rétrécissement.

Les suites de la chirurgie endoscopique sont en général très simples et le périmètre de marche augmente immédiatement. Il n’y a aucune précaution ni aucune restriction après cette intervention. On est encouragé à reprendre une vie normale dès que possible.

La hernie discale cervicale

hernie-discale-cervicale

L’hernie discale cervicale

La hernie discale cervicale est dix fois moins fréquente que la hernie discale lombaire. Elle relève du même mécanisme, à savoir le détachement d’un fragment du disque qui est expulsé et qui comprime soit la racine nerveuse soit, à ces étages là, la moelle épinière.

Son traitement chirurgical par endoscopie se fait en général par voie antérieure et consiste à l’élargissement du trou de conjugaison et l’exérèse de la hernie discale sous contrôle endoscopique. On peut, dans la plupart des cas, préserver le disque intervertébral et les suites opératoires sont extrêmement simples avec une possibilité de reprendre toutes ses activités antérieures dans les jours qui suivent l’intervention chirurgicale.

Dr Jean DESTANDAU
Chirurgie rachis

Spécialisé dans la chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale

Aucun commentaire.

Loading Facebook Comments ...